le Vendredi 12 juillet 2019 à St Dalmas de Tende

La mission Rosetta avait fait rêver des spectateurs du monde entier: mercredi 12 novembre 2014, la mission européenne a posé le petit robot Philae sur le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, un petit astre de quelques km de long situé à plus de 60 millions de km de la Terre. Rosetta transportait 11 instruments de mesure et un atterrisseur Philae qui comportait lui-même 10 autres instruments. Après 10 ans de voyage la séparation de l’atterrisseur Philae de l’orbiteur Rosetta était effectuée le 12 novembre 2014. Vingt-cinq minutes après l’atterrissage de Philae sur le noyau de la comète, les instruments que nous avons développés ont permis l’analyse chimique de matériaux qui se trouvent à la surface de cette comète. Les résultats permettent d’éclairer d’un jour nouveau l’origine de la vie grâce à des simulations effectuées à l’université de Nice.

Uwe J. Meierhenrich est directeur de l’Institut de Chimie (ICN) et professeur de classe exceptionnelle à l’Université Nice Sophia Antipolis. Il a étudié la chimie à la Philipps-Université de Marbourg et à l’Université de Brême, en Allemagne. Après avoir effectué des études postdoctorales à l’Institut Max Planck, il a intégré à l’Université Nice Sophia Antipolis en 2004. Ses recherches portent sur l’asymétrie moléculaire et la chiralité. Il a publié plus de 150 articles, dont des articles dans Nature et Science. Il a donné 40 séminaires invités à des conférences internationales comprenant des conférences aux universités d’Oxford et de Princeton.