Le vendredi 9 octobre 2020 à 18h à la Médiathèque Albert camus d’Antibes

Environ 200 millions de neurones sont présents au niveau de l’intestin et ce système nerveux entérique communique de manière étroite avec le système nerveux central. Des études récentes suggèrent qu’en plus de ses fonctions métaboliques et immunitaires, le microbiote intestinal prendrait également part à la communication entre l’intestin et le cerveau et influencerait le fonctionnement cérébral et nos comportements. Aujourd’hui, les chercheurs se penchent sur les liens possibles entre un déséquilibre du microbiote intestinal et certains troubles psychiques : stress, dépression mais aussi maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer…). Au cours de cette conférence, nous évoquerons quelques résultats scientifiques d’études récentes sur les liens entre microbiote intestinal et cerveau et nous évoquerons les conséquences pour la prévention et la santé à long terme.

Alice Guyon est ancienne élève de l’École Normale Supérieure et Docteur en Neuroscience. Enseignant-chercheur pendant 10 ans à l’université Pierre-et-Marie-Curie, Paris-VI, puis chercheur à l’Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire à Sophia Antipolis, elle occupe actuellement un poste de directrice de recherche CNRS à l’Institut de Pharmacologie Moléculaire et cellulaire (CNRS/université Côte d’Azur). Elle s’intéresse aux interactions entre cerveau et système immunitaire dans les conditions physiologiques et pathologiques.

lllustration by Tumisu