Le mardi 3 décembre 2019 à 18h00 à Mandelieu (Espace léonard de Vinci, 809 bd des écureuils 1er étage)

Nous savons que le vécu de nos parents peut jouer sur notre comportement et notre caractère. Ce que nous savons moins en revanche, c’est que le passé de nos ancêtres, même ceux que nous n’avons jamais connu, a aussi un impact sur l’expression de nos gènes. La présence de maux comme la dépression chez des individus de différentes générations dans la même famille questionne depuis longtemps le possible caractère héréditaire de ces pathologies. Nous expliquerons où en sont nos connaissances et décrirons les espoirs de comprendre ces phénomènes.

Mélissa Farinelli est docteur en Neuroscience et dirigeante de la société E-Phy-Science, une société hébergée dans les locaux du CNRS à Sophia Antipolis. Elle possède un Diplôme d’Etudes Approfondies de biochimie de l’université de Nice et a obtenu son doctorat en neurophysiologie à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich en Suisse. C’est une spécialiste de l’électrophysiologie neuronale