le jeudi 26 septembre 2019 à 19h, à Biot

les instruments éléctronique de musique peuvent-ils être aussi expressifs que les instruments acoustiques traditionnels ?

Lorsque l’on pense aux instruments électroniques, on imagine surtout des machines complexes avec pleins de potentiomètres et de boutons lumineux. Souvent, la relation entre le jeu du musicien et le résultat musical est peu évidente. Combien de DJ semblent se contenter d’appuyer sur un bouton puis de hocher la tête en rythme.? Avons-nous perdu les virtuosités et les subtilités instrumentales proposées par les musiciens depuis des siècles ? Serait-ce lié aux instruments eux-mêmes ? Ont-ils sous leur forme électronique abandonné leurs capacités de jeu musical expressif ? Nous ferons le point sur les dernières recherches dans le domaine des lutherie

Gaël Navard est professeur de musique électroacoustique au Conservatoire de Nice et chargé de cours en informatique musicale à l’Université de Nice Sophia Antipolis. Musicien et compositeur, il est spécialisé dans les musiques contemporaines et les nouvelles technologies appliquées à la musique. Il coordonne un projet de recherche scientifique, artistique et pédagogique sur les nouvelles lutheries numériques dans le cadre d’Université Côte d’Azur.