Vendredi 10 janvier 2020 à 19h30 à La Turbie (Hotel de Ville)

Bébé, enfant, adolescent, adulte… Une suite logique du développement embryonnaire qui mène au vieillissement d’un individu et parfois malheureusement à des maladies associées. Mais qu’est ce qui est à la base de cette transformation qui nous concerne tous et chacun ?
L’étude des cellules souches nous indique comment les cellules, en partant de cellules pro-génitrices, se différencient pour accomplir les différentes fonctions de l’organisme tout au long de sa vie. Le ralentissement de ce renouveau cellulaire nous emmène progressivement vers la vieillesse.
Curieusement, l’évolution a permis à certains organismes qui possèdent des capacités régénératives extrêmes et ne semblent pas vieillir, d’échapper à ce phénomène.

Éric Rottinger est chargé de recherches au CNRS, IRCAN – Université Côte d’Azur